L’évolution du prix de l’électricité pour les professionnels : comprendre les tendances actuelles

prix de l'électricité

Publié le : 07 décembre 20237 mins de lecture

Le prix de l’électricité dépend de plusieurs paramètres, à commencer par le prix du kilowattheure d’électricité défini, lors de la signature du contrat, entre le fournisseur et son client. Les professionnels ne peuvent se passer de fourniture électrique pour faire fonctionner leur entreprise. Or, bon nombre d’entre-eux auront constaté une tendance à la hausse ces derniers mois. Vous souhaitez connaître les raisons de l’évolution du prix de l’électricité pour les professionnels

L’offre et la demande : une donnée responsable de l’évolution du prix de l’électricité pour les professionnels

Comme c’est le cas pour tout bien ou service, l’équilibre entre l’offre et la demande joue un rôle clé dans la détermination des tarifs de l’électricité pour les professionnels et l’évolution du prix de l’électricité. Lorsque la demande d’électricité est forte, tel que l’on peut le constater en périodes de pointe ou par suite de conditions météorologiques extrêmes, la pression sur le système énergétique s’élève aussi. Vous souhaitez en savoir davantage ? Obtenez plus d’informations ici. Dans de telles situations, les fournisseurs d’électricité sont souvent contraints de mobiliser des ressources supplémentaires, parfois plus coûteuses, afin de répondre à la demande. Ce contexte s’avère toujours favorable à une augmentation, et dans le cas inverse, à une diminution des prix. De même, une hausse des prix peut survenir par suite de problèmes de production, de maintenance des installations, de pénurie de matières premières etc. Ces facteurs participent à limiter l’offre électrique, exerçant ainsi une pression qui favorise la hausse des prix.

Les fluctuations du marché de gros

Les fluctuations du marché de gros agissent aussi sur l’évolution du prix de l’électricité pour les professionnels. On appelle marché de gros de l’électricité, le marché sur lequel les producteurs d’électricité vendent leur énergie aux acteurs du secteur de l’énergie (distributeurs, fournisseurs). L’électricité est ensuite commercialisée sur le marché de détail puis distribuée à travers le réseau de distribution. L’électricité est négociée et achetée en grandes quantités, généralement par les distributeurs ou les fournisseurs, avant d’être livrée, via le réseau, aux clients finals, qu’ils soient particuliers ou professionnels. Le fonctionnement du marché de gros de l’électricité comporte certaines spécificités. En effet, il s’agit d’un marché européen pour lequel on ne parle pas de prix moyen, mais plutôt de prix marginal. Pour résumer plus simplement, sur les marchés de gros de l’électricité, le prix du MWh fluctue en fonction de ce que l’on appelle les coûts marginaux de production. Les unités de production sont sollicitées selon la logique du  » merit order  » c’est-à-dire par ordre de coûts marginaux croissants. En clair, on choisit le coût de la dernière centrale européenne retenue pour satisfaire la consommation. Cette centrale établit ainsi le prix pour toutes les autres. Tous les KWH quelle que soit leur origine (hydraulique, solaire, nucléaire…) sont alors vendus en fonction de la valeur du coût marginal. Ce système présente l’avantage de se référer à la centrale la moins chère en Europe à l’instant  » T  » pour produire un kilowattheure. Il faut savoir que les coûts marginaux de production sont spécifiques à chaque filière et varient en fonction de nombreux facteurs (coûts initiaux d’investissement, coût d’exploitation, de maintenance, niveau de production, durée de vie économique de l’exploitation…) À noter : outre les transactions en temps réel, le marché de gros propose souvent des contrats à terme. Ces contrats permettent aux acteurs du marché de fixer des prix pour des livraisons futures, offrant ainsi une meilleure stabilité et prévisibilité. Certains professionnels concluent des contrats à terme pour garantir un approvisionnement stable en électricité à des prix convenus à l’avance, de manière à se protéger contre les fluctuations à court terme du marché.

L’acheminement et les taxes : les 2 autres composants de la facture

Le prix de production n’est pas le seul facteur de variation du prix de l’électricité. En effet, la facture qui tient compte du prix de production (prix au KWH) est également impactée par 2 autres facteurs susceptibles d’influencer le tarif final :

  • Le prix lié à l’acheminement (transport et distribution)
  • Les taxes

Même si les industriels bénéficient de frais d’acheminement et de taxes moins élevés (ils sont connectés à de plus forts niveaux de tensions et bénéficient de la récupération de la TVA), le tarif de production reste le même pour tous les professionnels.

Le coût d’acheminement

L’acheminement de l’électricité depuis le lieu de production jusqu’au site de consommation s’opère de 2 manières :

  • Par le réseau de transport via les lignes hautes tension. Ce réseau alimente notamment certains grands sites industriels.
  • Par le réseau de distribution à travers les lignes à moyenne et basse tension. Le réseau de transport est géré par RTE (Réseau de Transport d’Electricité) qui est une filiale d’EDF tandis que le réseau de distribution dépend de divers gestionnaires répartis sur tout le territoire (Enedis pour la quasi-totalité du territoire français et quelques entreprises locales de distribution).

Ces activités sont financées par le Tarif d’Utilisation des Réseaux publics d’électricité (TURPE). Ce dernier est fixé par la CRE (Commission de régulation de l’énergie)

L’impact de la fiscalité : les taxes

L’évolution des taxes influe également sur le prix de l’électricité. Les taxes sur l’énergie électrique sont fixées par l’État sur recommandation de la CRE. Parmi les taxes appliquées à la fourniture d’énergie on citera :

  • La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA)
  • La Contribution au Service Public de l’Electricité (CSPE)
  • Les Taxes sur la Consommation Finale d’Électricité (TFCE)
  • La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)

À noter : les politiques gouvernementales comme les subventions aux énergies renouvelables jouent également un rôle dans la fixation et l’évolution des tarifs de l’offre électrique.

Plan du site